Faire une différence

« L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme ».
André Malraux – écrivain, aventurier, homme politique et intellectuel

                                       Avez-vous déjà rencontré des défis à vivre en proximité?

                               Souhaiteriez-vous une plus grande considération de votre milieu de vie ?

Remplissez le sondage pour participer à la cueillette de mots pour nourrir l’œuvre à venir « Qui sème le bon voisinage récolte le vivre-ensemble ! »

Un citoyen soulignait que « pour créer une culture de quartier, il est essentiel de pouvoir communiquer et partager ses limites avec son voisin de manière saine et respectueuse ».

Comprendre (déclencheur, chiffres, observations, indicateurs, etc.)

Cette médiation participative vise l’atteinte du vivre-ensemble et elle est née d’une alliance institutionnelle, citoyenne et artistique.

Ce projet-pilote se déroulera auprès des citoyen.nes universitaire et résidentiel dans le quartier universitaire jusqu’en décembre 2021.

Nous faisons le pari d’utiliser la fibre artistique pour « rassembler » les gens dans le but:

  1. Diminuer les tensions et concilier la cohabitation en créant des moments de rencontre
  2. Se donner le pouvoir d’un bon voisinage en faisant appel au sens créatif de la communauté

Allez visionner le SLAM (plus bas) pour constater le pouvoir des arts pour transmettre un message !

Cette médiation participative est une initiative financée par l’arrondissement des Nations de la ville de Sherbrooke pour le district de l’Université et spécifiquement pour l’atteinte du vivre-ensemble dans le quartier universitaire.

Mots-clés

Ayons à cœur le vivre-ensemble … pour un « esprit » de bon voisinage !

Le bon voisinage à Sherbrooke, c’est …

Image: UlltraNan

Avoir des droits, des devoirs et des responsabilités en tant que citoyen.ne qui réside notre quartier.

Faire preuve de civisme en tenant compte de ce qui m’entoure, de mon environnement immédiat, peu importe les réalités, activités et horaires de chacun.

Se déplacer en respectant la quiétude du quartier peu importe l’heure de la journée.

       

Les arts pour exprimer un message

SLAM « Ouvrons la porte au bon voisinage » de Frank Poule
produit par UBIQUE | Film avec en arrière-plan l’installation d’Ultra Nan

Voici nos idées de grandeur…

La médiation participative s’intitule : Rassembl’Art

La démarche artistique dans le quartier universitaire de 2021 est : Ayons à cœur le vivre-ensemble… pour un « esprit de bon voisinage » !

L’œuvre éphémère sera : Qui sème le bon voisinage, récolte le vivre-ensemble

Pour faire rayonner l’atteinte du vivre-ensemble, cela prend des relais pour en parler !

Comment participer ?

Au clavier

Donner son opinion et participer
à la cueillette de mots

En personne

Participer à l’un ou l’autres des événements

Par une contribution

Offrir un soutien à son niveau

C’est une invitation à …

Favoriser un processus pour l’inclusion, le sentiment de sécurité et d’appartenance avec des valeurs communes qui contribuent à la paix et la cohésion sociale de notre quartier.

Faire preuve de respect, de politesse et courtoisie à l’égard de l’autre.

Connaître les réglementations de l’immeuble et municipale concernant la nuisance par le bruit.

Reconnaître que la quiétude est essentielle pour une cohabitation harmonieuse.

En résumé

Il y a une envie de quiétude et de vivre-ensemble dans le quartier universitaire.

Pour y répondre, nous utilisons la médiation participative qui est la rencontre des réalités différentes dans un espace de dialogue.

Pour naviguer dans cet espace de dialogue, nous utiliserons les arts.

Puisque le vivre-ensemble est un concept flou qui vient répondre à une problématique complexe, nous y allons d’idées de grandeur et originales !

Mettre le vivre-ensemble sur la table en utilisant les arts (comme le SLAM) pour que cela soit plus intéressant comme approche. Impliquer la communauté par des moyens originaux pour sensibiliser et relayer le vivre-ensemble

Nos alliés sont dans le quartier universitaire ont des réalités différentes et tous un pouvoir d’action à leur niveau.

Parce que l’on souhaite parler de vivre-ensemble, on utilise en partie les arts. Parce que l’on souhaite sensibiliser et faire participer les citoyen.nes universitaire et résidentiel, on utilise un sondage. Pour que le sondage et le sujet du vivre-ensemble circule, on utilise des façons originales de relayer. Ces façons originales sont entres autres, les bannières, les Info-signet, une station auto-portrait, une oeuvre faite de cueillette de mots.

Après, on invite des gens à nous soumettre des idées. Si une personne est inspirée par une des actions et souhaite faire une proposition qui va dans le sens d’avoir à coeur le vivre-ensemble pour un esprit de bon voisinage ou qui a une main d’artiste pour  »Qui sème le bon voisinage récolte le vivre-ensemble! » cela sera génial et contribuera au mouvement!